Séjour à Madère part II : 25 fontes, Caldeira verde, Cabo Girao, Seixal et Porto Moniz

Je vous retrouve dans cet article avec la partie II de notre voyage à Madère, vous pouvez d’ailleurs retrouver la partie I de notre voyage à Madère avec au programme : la visite de Funchal et de son jardin botanique, la pointe de Sao Lourenço et Jardim do Mar. Pour la seconde partie de notre voyage, nous avons fait des randonnées, visité des villes typiques de Madère et vu la mer du haut de ses falaises gigantesques.

Jour 3 : randonnée au 25 fontes

  

Madère étant l’endroit parfait pour faire des randonnées, nous avons fait la randonnée des 25 fontes, qui va des 25 sources jusqu’au Pico do risco. C’était une randonnée de 3 heures environ, que je vous conseille de faire tôt le matin car à cette altitude le soleil tape bien fort. Cette randonnée longe une levada (cours d’eau qui traverse l’île) et nous amène à un point d’eau dans lequel se jettent 25 sources d’eau. C’est un endroit très touristique, où il est difficile de prendre des photos tranquillement mais ça vaut le coup car ce point d’eau est vraiment très joli.

  

Nous sommes revenus sur nos pas pour rejoindre la fonte do risco, sur la photo de droite, une source d’eau qui se jette du haut d’un pic rocheux. C’était tout simplement magnifique, de quoi se sentir tout petit et avoir l’impression d’évoluer dans des paysages à la Jurassic Parc. Après cette randonnée plutôt sportive, nous sommes allés au village de Porto Moniz, connu pour ses piscines naturelles. Petite déception en arrivant car le soleil n’était pas au rendez-vous. Le soir nous n’avons rien fait de particulier car une de nos plus grandes randonnées nous attendait le lendemain. 

 

Jour 4 : randonnée de la Caldeira verde et Cabo Girao 

Le 4ème jour a sûrement été notre journée la plus intense en terme d’activités et d’efforts. Nous avons commencé la journée avec une randonnée pour découvrir la Caldeira verde (cirque vert). Cette randonnée a duré environ 6 heures car nous avons voulu prendre le temps d’admirer les paysages à couper le souffle. Pour commencer, nous avons été accueillis par de la pluie et un temps très humide.

En nous enfonçant dans le parcours du Caldeira verde, nous pouvions voir les petites gouttes d’humidité suspendues en l’air. Sur notre droite, le vide caché par quelques arbres et une brume blanche très épaisse. Le paysage était plutôt homogène : de la terre, de la végétation, l’humidité suspendue. Nous avons atteint un point où de la roche se trouvait à notre gauche et la brume blanche n’était pas cachée par les arbres. On avait l’impression d’être dans un monde à part. 

 

Après 40 à 50 minutes de marche, nous sommes arrivés à un point où le paysage a change en à peine 10 secondes. C’est d’ailleurs une photo que je vous ai partagé sur instagram pour immortaliser ce moment magique. Depuis le début de la randonnée nous ne pouvions pas voir le paysage à droite, qui était caché par la brume. Mais arrivés ce fameux endroit, la brume s’est levée d’un coup, pour laisser place à des montagnes pleines de végétation. Ce moment était juste magique et incroyable! Nous avons continué à longer la levada de la Caldeira Verde pour débouche sur une cascade, qui nous a un peu fait penser à notre randonnée de la veille avec les 25 sources. La randonnée de la Caldeira verde est la plus verte et riche en végétation que nous ayons faite.

En plus des petits sentiers le long de la levada, nous sommes également passés par des tunnels, parfois très longs.

Il est conseillé d’avoir une lompe frontale ou un téléphone avec torche. Sans oublier les chaussures de randonnée imperméables, car le sol est souvent couvert de flaques.

Cette randonnée est sans doute ma préférée, même si elle était très fatiguante. Au retour j’étais tellement fatiguée, que ma concentration commençait à flancher. Il ne m’a fallu qu’une seconde pour glisser le long de la levada et me retrouver avec un pied dans l’eau. Heureusement qu’à cet endroit la levada n’était pas haute! Nous avons pris un repos bien mérité au petit café en fin de parcours, les boissons et pâtisseries sont hors de prix mais nous étions tellement fatigués qu’un petit plaisir ne pouvait pas se refuser.

Après cette magnifique randonnée, nous nous sommes rendus au Cabo Girao, qui n’est autre qu’un point de vue qui se trouve à 600 mètres au-dessus de la mer. La vue était magnifique mais j’avais tellement le vertige que je ne suis pas l’auteure des photos époustouflantes que vous pouvez voir ci-dessus. Après cette petite frayeur, nous sommes allés à Camara de Lobos, un petit village de pêcheurs connu pour être animé le soir. Nous avons dîné et goûté à la meilleure nikita et au meilleur bolo do caco de Madère! La nikita est composée de glace à la vanille, jus d’ananas, de jus de la passion, de vin blanc et de bière. Le bolo do caco quant à lui est un petit pain garni d’ail et de persil, juste trop bon!!! 

 

Jour 5 : Porto Moniz et Seixal

Comme je vous disais plus haut dans l’article, le jour où nous nous sommes rendus à Porto Moniz, le beau temps n’était pas au rendez-vous. Nous avons donc tenté à nouveau l’expérience en y allant quelques jours après. Porto Moniz est connu pour ses jolies piscines naturelles. Il y a en effet à droite les piscines naturelles, et à gauche les piscines construites par l’homme et remplies d’eau de mer. Il ne faisait pas assez chaud pour qu’on s’y baigne mais si vous voulez tenter l’expérience, je vous conseillerai plutôt de vous baigner dans les piscines « non naturelles » car l’eau avait tendance à stagner dans les naturelles.

Après une rapide visite de Porto Moniz, nous nous sommes rendus à la plage de Seixal, une plage d’un autre monde, avec les montagnes façon Jurassic Park en arrière plan. L’endroit était vraiment superbe avec son sable noir, l’eau bleu turquoise et la verdure sur les montagnes. En repartant, nous sommes passés devant la Cascade du voile de la mariée, Cascata do Véu da Noiva qui se jette dans la mer.

La légende raconte qu’en tentant de s’enfuir après le mariage avec son époux, contre l’avis de ses parents, la jeune mariée tomba à la mer et laissa derrière elle son long voile. 

 

A lire aussi : voyage à Madère part I

Séjour à Madère part II : 25 fontes, Caldeira verde, Cabo Girao, Seixal et Porto Moniz

Séjour à Madère part I : Funchal, Jardim do Mar et Sao Lourenço

Séjour à Madère part II : 25 fontes, Caldeira verde, Cabo Girao, Seixal et Porto Moniz

70 idées de cadeaux de noël bio à petit prix

Article récent

Poster un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer