2 jours de rêve à Séville

En mai dernier, je me suis rendue à Séville et j’ai eu un énorme coup de cœur pour la ville! Je m’étais d’ailleurs empressée de vous partager ma visite de l’Alcazar de Séville, son histoire, et ses jolies façades. L’Alcazar méritait à lui tout seul un article tellement il y avait de choses à dire et à vous montrer. Je reviens donc ici avec un article plus global sur la ville de Séville. Séville est une très belle ville, toute en jaune, orange, rouge, blanc et rose. Je m’étais préparé un petit itinéraire des choses à faire et à voir, étant donné que nous ne restions que deux jours. Vous pourrez retrouver ci-dessous mes visites des différents quartiers, à commencer par le quartier de Santa Cruz.

Le quartier de santa cruz (jour 1)

C’est dans le quartier de Santa Cruz que se trouvent l’Alcazar de Séville et ses jardins. Si vous voulez en savoir plus sur ce monument magnifique, je vous conseille mon article sur l’Alcazar de Séville. Après la visite de l’Alcazar nous nous sommes rendus au restaurant La Azotea où nous avons très bien mangé! J’ai pris un salmorejo, le cousin du gaspacho, composé de tomates, de mie de pain, d’œufs, d’ail et d’huile d’olive, le tout parsemé de dés de jambon serrano et d’œuf dur émietté.

Dans ce quartier se trouve également la célèbre Plaza de España qui représente l’unité des 50 provinces qui composent l’Espagne. L’architecture est plutôt impressionnante avec ses ponts et ses grandes colonnes. Elle est en forme de croissant de lune et a initialement été construite pour l’exposition Ibéro-Américaine de 1929. Cette exposition avait pour but de célébrer la découverte et la conquête de l’Amérique Latine par les conquistadors espagnols. Chaque petite alcolve représente le blason de la province et une scène de son histoire en céramiques. 48 provinces sont représentées et les 4 ponts symbolisent les 4 anciens royaumes d’Espagne. Je vous conseille de visiter la Plaza de España tôt le matin pour une meilleure luminosité.

Le Parque Maria Luisa se situe non loin de la Plaza de España, c’est un parc très agréable pour flâner, se promener ou se reposer. Nous avons personnellement opté pour l’option repos car nous avions visité l’Alcazar et la Plaza de España juste avant. Nous n’avons pas eu le temps de nous promener dans le quartier de La Juderia ni de nous rendre à la Plaza del Cabildo ou à la Plaza Patio de Banderas. Je vous conseille néanmoins d’y jeter un coup d’œil sur Google, ces endroits ont l’air magnifiques!

 

Le  quartier de la encarnacion regina (jour 2)

C’est dans ce quartier que se trouve le Palacio de las Dueñas, très connu à Séville. Ce palais a été construit au 15ème siècle et il est composé de patios, de jardins et de différents édifices au style gothique, renaissance et mudéjar.  J’ai adoré me promener à travers les patios remplis de fleurs et de monstera deliciosa, mes plantes préférées. Il y avait également de jolies fontaines et des orangers dans les jardins. J’ai largement préféré la visite de ce palais à celui de la Casa Pilatos dont je vous parle plus bas. L’entrée au palais est d’environ 10€.

Le quartier del alfalfa (jour 2)

Nous avons fait une dernière visite avec la Casa de Pilatos, qui ne vaut pas vraiment le détour comparé à l’Alcazar et au Palacio de las Dueñas. La Casa de Pilatos est un palais aristocratique construit en 1540 par le premier marquis de Tarifa. L’entrée est de 10€, en revanche on ne peut pas accéder aux jardins comme pour le Palacio de las Dueñas. Vous pouvez également visiter l’étage, mais il n’est apparemment pas intéressant. Nous nous sommes donc contentés du rez de chaussée.

Autres lieux et choses à voir à Séville

Par manque de temps nous n’avons pas pu voir la Torre del Oro, le Pabellon de Marruecos, las Setas et l’Archivo de Indias. Mais je ne peux que vous encourager à visiter ces endroits qui font le charme de Séville! La Torre del Oro se situe sur les flancs du fleuve Guadalquivir et contrairement à son nom, elle n’est pas faite d’or. Elle doit en fait son nom aux reflets dorés que donne à ses parois le Guadalquivir.

Las Setas, également connue sous le nom de Parasol ou « champignon » est une grande structure en bois (la plus grande du monde) qui vous permet d’avoir un très beau panorama de la ville de Séville. Il est recommandé d’y aller au du coucher de soleil pour profiter d’une vue encore plus magique. Cette structure de 30 mètres de haut a été créée par l’architecte Jürgen Mayer. Le tarif est de 3€ pour monter à son sommet. Les archives des Indes ont été construites en 1785 et avaient pour but de centraliser l’administration de l’ensemble des colonies espagnoles. L’entrée est gratuite mais c’est surtout son architecture extérieure qui est intéressante.

Vous ne pouvez pas visiter Séville sans voir un spectacle de flamenco, et en particulier dans le quartier de Triana, l’un des berceaux du flamenco. Voici deux adresses réputées :

  • Milagritos, calle Alemanes, 35
  • La Carboneria, calle Leyies, 18

  

Restaurants et bars conseillés à Séville

  • La Fabrica (très bonnes tapas)
  • Alvaro Peregil (peu touristique)
  • El Pasaje (très bonnes tapas)
  • Eslava (meilleures tapas de Séville)
  • La bodega de Alfalfa (très bons plats traditionnels)
  • La bodega Santa Cruz (véritable institution locale)
  • El Rinconcillo (le plus vieux bar de Séville)

Vous êtes déjà allés à Séville? Si oui, qu’en avez-vous pensé? 

2 jours de rêve à Séville

A la découverte de Greenma

2 jours de rêve à Séville

Séjour à Madère part I : Funchal, Jardim do Mar et Sao Lourenço

Article récent

Poster un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer